Du bois mort pour la vie!

La Combe Renaud au Bout du Monde est un espace géré par le Conservatoire d’espaces naturels de Bourgogne. C’est un espace sauvage et préservé, les racines des vieux arbres de la forêt retiennent les gros blocs de calcaire moussus arrachés à la falaise. Le soleil pénètre difficilement ses pentes et l’humidité y est reine au printemps. Différentes espèces d’arbres s’accrochent à ses pentes, et une faune variée trouve refuge dans les cavités des vieux arbres ou dans les troncs morts, volontairement conservés pour préserver la biodiversité de la forêt.

Des panneaux d’information aux visiteurs, réalisés par le Conservatoire d’espaces naturels de Bourgogne, avec le soutien de la Région et de l’Union Européenne, expliquent l’utilité de ces forêts anciennes.

« du bois mort pour la vie »

Dommage que ces panneaux aient été vandalisés ces derniers jours, un acte ignorant et désolant. Pour votre plaisir, vous trouverez ici la retranscription de l’information du Conservatoire, photographiée dans le courant du mois dernier.

gestion-cen-bourgogne-combe-renaud

Des arbres inexploités mais indispensables au maintien d’une certaine diversité

C’est dans les vieilles forêts que la diversité biologique est la plus importante. On estime que 25% des espèces forestières dépendent des arbres âgés, dépérissant ou morts. Elles les utilisent comme abris ou source de nourriture. Ce sont des lichens, mousses ou champignons, mais aussi de nombreux insectes, mollusques, crustacés sans oublier des oiseaux ou des mammifères.

De par les modes d’exploitation forestière actuelle, 40% des organismes liés au bois mort et en décomposition seraient menacés en Europe.

Des espèces souvent méconnues mais fort utiles

Dans les forêts dites « naturelles » composées d’essences autochtones et n’ayant pas connu d’exploitation depuis plus de 50 ans, la décomposition du bois mort grâce aux organismes vivants permettrait le recyclage d’environ un tiers des éléments minéraux disponibles pour les racines des arbres.

Des actions pour rendre un caractère plus naturel à nos forêts

Une exploitation raisonnée des forêts, permet de conserver isolément ou sous forme d’ilots, des vieux arbres et des arbres morts.

Le Conservatoires d’espaces naturels de Bourgogne a choisi de laisser vieillir librement les forêts dont il a la gestion. Aucune intervention, hormis celles liées à la sécurité, n’est envisagée dans ces parcelles.

Conservatoire d’Espaces Naturels de Bourgogne


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s