L’anémone pulsatille, au soleil des plateaux calcaires

 

L’anémone Pulsatille est l’une des premières fleurs à s’ouvrir au printemps au moindre rayon de soleil.  La plante est typique des plateaux et pelouses sur calcaire, de préférence sur les versants ensoleillés et plutôt secs. Elle ne va pas tarder à éclairer les pelouses sauvages encore préservées dans notre région, avec sa belle robe de couleur rose-violet, et ses tiges à l’aspect duveteux.

Sa fleur est composée de 6 sépales d’un violet profond à l’intérieur, et plus pâles à l’extérieur, recouverts de poils blancs. Après la floraison, la plante reste très gracieuse avec ses fruits en forme d’aigrettes velues, qui s’agitent au moindre coup de vent. Le duvet des graines sera ainsi disséminé par le  vent. C’est d’ailleurs de là que vient son nom : anémone du grec « anemos », le vent, et « pulsatilla » dérivé du verbe latin, battre.

De la famille des renonculacées,  l’anémone est très toxique en cas d’ingestion.

C’est une espèce sensible que l’on observe souvent dans des sites protégés à l’échelle nationale ou européenne.  Elle est inscrite sur la liste rouge mondiale de l’UICN (Union Internationale pour la Conservation de la Nature) avec la statut d’espèce quasi menacée.

Autant de bonnes raisons de l’admirer à l’état sauvage …  et bien se garder de la cueillir !

Quand le soleil est au rendez-vous, la photographie révèlera toute sa beauté.
Et si vous voulez la même dans votre jardin, vous pouvez acheter un pied cultivé dans la plupart des bonnes jardineries.


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s